Amicalement... vôtre

Un forum qui se veut agréable pour partager de bons moments entre amis
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des blessures inconsolables

Aller en bas 
AuteurMessage
Martine
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5901
Age : 52
Localisation : Province de Liège - Belgique
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Des blessures inconsolables   Sam 15 Déc - 3:04:05



L'amitié peut avoir existé, avoir été sincère et forte, et puis se briser d'un seul coup, s'anéantir parce qu'elle aura manqué à l'un de ses principes fondamentaux, la fidélité, c'est-à-dire la constance dans la confiance, cette présence qui ne doit jamais faire défaut.

La trahison, c'est le fait de « manquer à la foi donnée à quelqu'un », c'est une forme d'abandon doublé parfois d'une volonté de nuisance ou d'une participation active ou passive à une opération de malfaisance.

Quand une amitié est trahie, la blessure est insupportable justement parce qu'elle ne fait pas partie de la conception et la nature de la relation, laquelle est une vertu, pas un arrangement social ou psychologique. Elle est vécue comme une injustice.

Elle est incurable.


On ne comprend pas et on s'en veut d'avoir donné le bien le plus précieux à quelqu'un qui ne le méritait pas ou qui n'a pas compris le sens ni la gravité de ce don.

On s'est trompé et on a trompé. La rupture s'impose parce que l'amitié ne souffre pas de concessions avec le faux, la tiédeur et la perversité.

Comment ne plus souffrir de ces blessures ? Comment choisir celles et ceux à qui on fait le don de son amitié ? Quelle illusion ! Comment savoir, comment prévoir les métamorphoses de l'âme, ses errances, ses revirements ou sa fidélité et son intégrité ?

Il n'y a pas de recette







L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier.
Sans diable non plus.
Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour.
Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrits,
où le silence est possible.
Ce pourrait être l'état idéal de l'existence.
Un état apaisant.
Un lieu nécessaire et rare.
Il ne souffre aucune impureté.
L'autre, en face,
l'être qu'on aime est non seulement un miroir qui réfléchit,
c'est aussi l'autre soi-même rêvé.




D'après Tahar Ben Jelloun -
"Des blessures inconsolables"

_________________
Dans les sentiers de la vie, on s’égare un jour…
Dans le cœur d’un ami, on y reste toujours !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amicalement-votre.forumpro.fr
Nora

avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Age : 53
Localisation : Sur le forum
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Des blessures inconsolables   Ven 15 Fév - 0:17:08

waaaaoooouuuhhhh .... C'est superbe que ce soit le texte ou que ce soit les images.

Un grand bravo Martine. C'est magnifique.

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des blessures inconsolables
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soigner les petites blessures bénignes
» Les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même, Lise Bourbeau
» médaille des blessés
» souris blessée
» Morphine!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amicalement... vôtre :: En toute amitié :: Un ami...-
Sauter vers: